Google Tag Manager : quelle utilité pour mon site?

Google Tag Manager est un outil permettant de déployer et gérer des balises de suivi (ou tags) sur votre site ou votre application, sans avoir à en modifier le code source. Certainement le meilleur moyen de mesurer et suivre les performances de votre site, de vos produits ou de vos campagnes webmarketing ! 


Aujourd’hui, il existe des balises de suivi (ou tags, pixels, tracking codes) pour plusieurs plateformes : Google Analytics, Facebook, Twitter, Google Ads, LinkedIn, etc. Pour suivre les performances, chaque outil peut vous demander d’ajouter un petit bout de code à votre site. 

Ajouter un seul tag n’est pas grand chose. Mais ajouter des tags de tous types peut devenir un vrai casse-tête et ralentir votre site, sans compter que vous devez aussi les tester, les maintenir à jour… et croiser les doigts pour qu’ils n’occasionnent pas un dysfonctionnement de votre site. 

Heureusement pour vous (et pour nous!), Google Tag Manager est une solution à tous ces problèmes. Cet outil permet de prendre le contrôle des tags et du tracking de votre site web, de votre application ou de vos campagnes marketing

Découvrez la checklist réalisée par notre agence de stratégie digitale

Google Tag Manager, qu’est-ce que c’est ? 

Google Tag Manager (GTM) est une solution d’installation et de gestion de tous vos pixels de tracking marketing et d’analyse. 

Les pixels (tags) sont de petits morceaux de codes qui collectent des informations à propos de l’utilisation que font les utilisateurs de votre site web ou de votre application. La plateforme GTM stocke et vous permet de visualiser et gérer tous les tags en un seul et même endroit. Mais son avantage indéniable, c’est bien de vous permettre d’installer des tags sans devoir éditer manuellement le code de votre site. 

Bref, Google Tag Management est une solution efficace, pertinente et rapide pour gérer l’ensemble du tracking de votre site. 

Le tag management : essentiel aujourd’hui 

Le paysage marketing est de plus en plus complexe, et chaque solution qui naît est un nouveau point de contact avec les consommateurs. 

Sur la Carte de Transit du Marketing Digital (Gardner), on peut voir la façon dont les systèmes et solutions marketing s’imbriquent et interagissent. 

Complex-marketing-technology-landscape

Sur cette carte, chaque point est une opportunité unique d’attirer de nouveaux clients et d’analyser vos ventes en ligne. Et si vous souhaitez récolter des données pour comprendre la façon dont vos consommateurs interagissent avec ces points de contact, vous avez besoin de balises de suivi. 

Envie d’utiliser Google Analytics ? Vous allez devoir placer la balise de suivi Google Analytics sur votre site. 
Envie de connaître les performances de vos annonces Facebook ? Vous allez devoir placer la balise de suivi Facebook sur votre site. 
Envie de savoir si vos campagnes email fonctionnent ? Vous allez devoir… Bref, vous avez compris l’idée. 

Trop de tags tuent les tags 

Pour vous expliquer le problème d’un excès de tags, une petite analogie vaut mieux qu’un long discours !  

Vous avez un site tout beau, tout neuf ? Imaginez-le comme un verre vide. Dans ce verre, il y a de l’espace, mais un espace donné. Et pourtant, chaque fournisseur que vous croisez veut ajouter quelques gouttes de boisson dans votre verre. 

Quelques gouttes, c’est peu. Mais vous allez forcément finir par ne plus avoir de place, et votre verre débordera. 

La même chose peut arriver sur votre site : une balise de suivi n’aura pas forcément d’impact sur ses performances. Mais si vous inondez de tags, il ne parviendra plus à suivre et sera ralenti par les scripts de tracking. Et si votre site devient trop lent, les visiteurs commenceront à le déserter. Sans oublier que les sites web lents sont pénalisés par Google ! Et c’est ici que nous retrouvons GTM, la solution idéale. 

L'ajout de balises sans gestion efficace peut rapidement entraîner des problèmes, comme un ralentissement de la vitesse d’un site web, une mauvaise évaluation ou une remontée partielle des informations, et même parfois entraîner une augmentation des coûts, une perte de données, voir entraîner à ne plus respecter la législation en vigueur

Julien, Manager Projet Analytics et Data Visualisation de notre agence digitale de Rennes. 

Comment fonctionne Google Tag Manager ? 

Les tags vous donnent accès à des données marketing et comportementales cruciales. Mais personne ne veut tuer son site en le surchargeant de balises de suivi ! 

Google Tag Management vous permet de stocker tous vos tags de suivi en un seul et même endroit. Et, plutôt que d’ajouter manuellement des tags à votre site, vous pouvez utiliser les tags prédéfinis dans l’outil. 

Ils requièrent un minimum de manipulations de votre part. Particulièrement optimisés, ils sont rapides, compatibles avec tous types de navigateurs et vérifiés par Google. La plupart d’entre eux peuvent même être installés sans toucher au code de votre site. Il en existe plus de 90 dans l’interface de Google Tag Manager ! 

GTM-Tag-Templates-1Capture : Jeffalytics

Google Tag Manager agit sur trois points :

  • Les tags, c’est-à-dire les scripts d’analyse ou de marketing
  • Les triggers, ou déclencheurs, c’est-à-dire les règles d’activation des tags de suivi
  • Les variables (ou macros), qui conditionnent le déclenchement du tag. 

Que peut-on suivre avec Google Tag Manager ? 

Les outils de webanalyse comme Google Analytics permettent d’ores et déjà de récolter plusieurs informations : taux de rebond, nombre de pages vues, source du trafic, durée moyenne des visites, etc. Des informations intéressantes, c’est certain, mais qui ne vous apportent aucune indication à propos du comportement des utilisateurs sur votre site : comment interagissent-ils avec votre contenu ? Comment se placent-ils dans vos campagnes ? Qu’est-ce qui les bloque dans le tunnel d’achat ? 

C’est ici que Google Tag Manager (GTM) prend tout son sens : grâce aux tags prédéfinis ou à ceux que vous pouvez personnaliser, vous pouvez récolter des informations cruciales sur le comportement client, les campagnes marketing ou les performances d’un produit. 

Les données que vous pouvez tracker sont quasiment illimitées, avec par exemple : 

  • Les souscriptions aux newsletters
  • Le nombre de CTA cliqués
  • Les conversions Google Ads
  • Le déclenchement d’une vidéo et la durée de visionnage
  • Le nombre de formulaires remplis et le type de documents téléchargés
  • Le nombre de clics sur un produit
  • Les produits éliminés ou l’abandon d’un panier
  • L’utilisation de bons de réduction
  • Les produits et catégories de produits les plus achetés et le chiffre d’affaires généré
  • La profondeur de scroll moyenne sur la page
  • Etc.

Comme vous le voyez, l’analyse du site web est plus pertinente et fine, grâce à des indicateurs très spécifiques.

Bien maîtrisé, Google Tag Manager offre une puissance et une agilité aux équipes marketing souhaitant avoir une meilleure analyse de leur site et des parcours utilisateurs. Grâce au déclenchement flexible et rapide des balises, de la gestion du tracking de tous les environnements (sites Web, sites pour mobile et applications mobiles natives) et de la fiabilité de l'infrastructure de Google, le gestionnaire de balises devient indispensable

Julien, Manager Projet Analytics et Data Visualisationde notre agence digitale de Rennes.

Google Tag Manager, Google Analytics : qui fait quoi ? 

C’est ici que les chosent se corsent ! Google Analytics et GTM peuvent fonctionner indépendamment, tout en ayant une certaine complémentarité. 

Comme vous l’avez compris maintenant, Google Tag Manager vous permet de récolter des données sur des informations spécifiques par la mise en place de balises de suivi. 

Google Analytics, lui, est un outil d’analyse de votre site qui permet entre autres de visualiser les données obtenues par GTM. 

Les avantages indéniables de GTM ? En proposant un large choix de balises de suivi, en offrant la possibilité d’en personnaliser d’autres et en permettant de mettre en place des pixels de tracking provenant d’outils tiers (Universal Analytics, Google Ads, Hotjar, CrazyEggn pixels Facebook…), les possibilités de suivi sont immenses ! Et surtout, les données récoltées sont visibles en un seul et même endroit, pour une meilleure visibilité. 

Convaincu(e) de l’importance de mettre en place une stratégie de tag management sur votre site ou votre application ? Besoin d’aide pour démêler les ficelles ? Pas de panique, les experts en tag management de notre agence digitale de Paris sont là ! 🚀

Votre site est-il bien optimisé ? Nos experts vous ont préparé une checklist : en 39 points clés, faites un état des lieux de votre site, évaluez les points d’amélioration et les mises à jours à réaliser ! ⬇️

Checklist - Les 39 points clés pour optimiser votre site
Louise

Écrit par Louise

Aventurière du digital et grande patronne de la trinité chat-plaid-thé, je vous partage les nouveautés et bonnes pratiques en stratégie digitale, webmarketing et SEO.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également