[Rencontre] Sandrine, “faire gagner les entreprises en compétitivité grâce au digital”

Après 15 ans dans le développement et l’accompagnement commercial, depuis le fin fond de la Chine jusqu’aux plus grosses villes des États-Unis, c’est à notre agence digitale de Nantes que Sandrine a posé ses valises.

À peine nous asseyons-nous que Sandrine m’explique : “j’ai toujours cru au fait que la persévérance, le mental et la conviction de ce que l’on projette permettent d’atteindre des sommets”, que ce soit en entreprise ou avec les personnes qu’elle accompagne.

“Je m’identifie beaucoup à la citation d’Antoine de Saint-Exupéry : pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. Je l’applique à moi-même, mais aussi aux différentes étapes de l’accompagnement des clients”.

Une ouverture au monde

Une année en Angleterre avant un BTS Force de Vente a fait pousser des ailes à Sandrine. Mais si sa carrière a très rapidement pris une envergure internationale, c’est aux Pays de la Loire qu’elle est toujours restée attachée, là où le démarchage en porte-à-porte lui a fait réellement découvrir le commerce.

Une expérience qui lui paraît presque anachronique dans un monde totalement digitalisé, mais qui lui a énormément apporté : “c’était très formateur, j’ai appris grâce à ça les bases de la vente et du commerce. J’aime le contact humain, et cette expérience m’apportait tout à fait cela”.

Persévérante, elle a ensuite remué ciel et terre pour trouver une formation en alternance en école de commerce, “afin de garder une visibilité théorique et pratique”, précise-t-elle. À l’issue de ces deux ans, elle a intégré le groupe Pepsico pour l’accompagner dans son développement sur le Grand Ouest. Un challenge qui ne faisait pas peur à cette jeune diplômée, qui gérait une cinquantaine de points de vente en grande distribution.

Sandrine Coulon, directrice de clientèle de notre agence digitale de Nantes

Depuis toujours, Sandrine est animée par l’envie d’apporter de la fraîcheur, du renouveau. C’est bien ce qu’elle a fait lorsqu’elle a rejoint le parc des expositions de la Beaujoire dans le cadre d’une création de poste. Chargée du développement et de la commercialisation des événements du parc exposition, elle a développé des salons professionnels et grand public. Elle se souvient encore du travail dantesque, de la prospection, “essentiellement par téléphone !” Trois éditions de ces salons et une irrépressible envie de bouger plus tard, elle a souhaité réconcilier son expertise avec le côté B2B.

“Je n’aime pas la facilité. J’avais un travail confortable, que je connaissais, à 10mn de chez moi, et j’ai changé pour un environnement totalement nouveau à plus d’une heure de route!”

À Angers, Sandrine s’est d’abord occupée du développement d’opérations collectives à l’international. Sa fibre voyageuse reprenant le dessus, elle a décidé de développer et d’apporter du conseil pour les entreprises du secteur agroalimentaire, notamment la viticulture à l’export.

“Je bougeais beaucoup. J’ai fait une vingtaine de pays, une quarantaine de villes. J’ai découvert d’autres cultures, d’autres façon de travailler en conseillant les entreprises sur leurs stratégies et leur développement export sur des marchés potentiels”.

L’envie de découvrir une nouvelle facette du métier par le digital

Mettre en place une stratégie digitale ? Une évidence pour Sandrine, qui a voulu très tôt accompagner au mieux les entreprises pour prendre le virage de la digitalisation.

Lorsque je lui demande comment elle a connu MV Group, elle me précise “je me suis rendue compte que les entreprises manquaient d’informations sur le digital. Les acteurs avaient tendance à penser que ce n’était pas pour eux, que ce n’était pas le moment… Alors j’ai fait intervenir MV Group lors d’ateliers pour parler de stratégie digitale !”

Ainsi, lorsque Sandrine, avec le dynamisme et l’envie d’aller toujours plus loin qui la caractérisent, a choisi de partir pour une nouvelle aventure et de se tourner vers le digital, c’est tout naturellement qu’elle est allée vers MV Group. “J’avais suivi le développement de l’entreprise et je connaissais leur façon de travailler”, précise-t-elle, le sourire aux lèvres, ravie de pouvoir s’épanouir dans le service, le conseil et la gestion de projet au sein d’une entreprise dont les valeurs se rapprochent des siennes : “plaisir, partage, bon sens et intelligence collective”.

Nouveau call-to-action
Louise

Écrit par Louise

Aventurière du digital et grande patronne de la trinité chat-plaid-thé, je vous partage les nouveautés et bonnes pratiques en communication digitale, webmarketing et SEO.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également