Et si on remettait l’humain au cœur de notre quotidien ?

Les RH, le social... Voici des sujets qui occupent largement l’esprit des managers, des dirigeants mais pas toujours dans le bon sens. Oui, l’humain peut être compliqué, donner l'impression de ne jamais être content, de toujours vouloir ce qu’il n’a pas, ou de générer des peurs.

Alors des entrepreneurs se disent que pour ne pas avoir trop d’ennuis, il est préférable de ne pas avoir trop de salariés à gérer, ça limitera les problèmes. D’autres se disent que c’est comme ça et que de toutes manières, ils ne seront jamais contents, donc ils ne les écoutent plus et avancent.

N’est-ce pas ce qui s’est passé les 30 dernières années d’une manière générale ?

Mais aujourd’hui les choses évoluent et tant mieux.

Les temps changent en ressources humaines

Il y a quelques mois, les entreprises se plaignaient d’un manque de clients. Mais aujourd’hui la conjoncture est plus favorable, les clients sont là, mais ce qui va manquer, ce sont les salariés.

Difficultés à recruter, manque de main d’œuvre, et le turn over va être plus fort. Voici le nouveau défi pour les entreprises dans les mois qui viennent.

Or beaucoup de dirigeants ont avancé avec l’œil rivé sur le bilan et c’est bien normal, mais une ligne majeure, n’y figure pas, celle du Capital Humain de l’entreprise. Elle a une valeur énorme car c’est la richesse profonde et durable de l’entreprise. Le bilan n’étant que la photo du travail réalisé par l’ensemble de cette équipe.

Les entreprises qui ont négligé leurs équipes pendant des années et qui n’ont pas travaillé leur marque employeur, vont être confrontées à des difficultés importantes et pour longtemps. Ces sujets ne se décrètent pas d’un coup, ils se construisent dans la durée, petites touches par petites touches, jour après jour. Et pour bien le faire, il faut le vouloir au plus profond de soi. Cela demande beaucoup d’énergie et de sérénité.

Aujourd’hui, nous sentons une vague, un tsunami arriver sur les nouvelles méthodes de management, le bien-être au travail, la bienveillance, l’esprit start-up, ou celui de GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). Un prérequis pour les nouvelles générations et la même attente pour les autres générations avec l’envie de vivre des prochaines années professionnelles bien plus agréables que les dernières. Tout le monde est parti à la quête de sens dans sa vie et dans son travail.

Bienveillance, bien-être et happiness manager

Alors comme dans chaque phénomène, la tendance se développe et on voit apparaitre les termes magiques de bienveillance, de bien-être au travail, happiness manager et c’est tant mieux car ça montre que le lieu de travail peut être un lieu d’épanouissement collectif et personnel et pas toujours celui décrit dans les media. Mais attention au décalage entre ce qui est annoncé et ce qui est réellement fait. J’ai eu l’occasion de déjeuner récemment avec deux cadres de deux entreprises différentes , dont les directions parisiennes communiquent sur ces sujets. Mais au quotidien, ce n’est pas du tout ce qu’ils vivent. Je ne sais pas si les directions sont sincères dans leurs démarches ou si les entreprises sont confrontées au management intermédiaire, mais une chose est sûre, l’écart est énorme entre le discours et la réalité.

Découvrez le reportage de France 2 sur le Happiness Management, tourné dans les locaux de Mediaveille :

J’aime reprendre une citation de mon partenaire au Maroc qui dit : « Les valeurs, il ne suffit pas de les afficher aux murs, il faut qu’elle soient vécues par les salariés. » Et c’est bien le rôle de chaque dirigeant et manager de s’assurer que l’histoire que nous racontons corresponde bien à celle qu’ils vivent.

Ca nécessite beaucoup de temps, du dialogue, de l’écoute et de faire en sorte d’avoir des feedbacks pour comprendre, expliquer et ajuster. Alors oui, il faut être en forme car c’est beaucoup d’énergie.

Mais quel plaisir et satisfaction personnelle quand on arrive à créer cette magie que seul l’humain à la faculté de procurer.

Mediaveille, une aventure humaine qui grandit et fait grandir

Voilà 8 ans quand j’ai racheté l’agence de stratégie digitale Mediaveille. J’ai expliqué mon projet d’entreprise, en chiffres bien sûr, mais pas seulement. J'ai expliqué comment nous allions le faire et dans quel esprit au quotidien pour chacun. Les premiers mois n’ont pas été simples. J'ai fait face à de la méfiance, voire de la défiance. Et puis du dialogue, beaucoup de dialogue et les choses ont commencé à se construire au fil de l’eau. De nouveaux questionnements sont apparus ensuite quand l’équipe a grossi, quand nous sommes passés de 10 à 15, puis à 20. J’ai expliqué tous les jours que l’ambiance d’une entreprise n’est pas liée à la taille mais à ses valeurs. C’est de notre responsabilité à tous de les construire ensemble et de les partager.

Ensuite sur les recrutements, il ne faut pas chercher uniquement des compétences, mais des personnalités compétentes qui partagent nos valeurs. Ainsi, nous pourrons les diffuser et ça parlera aux futurs candidats.

8 ans plus tard, nous sommes 170 et ça ne fait que s’amplifier de mois en mois, car c’est l’aventure de tous. Mais pour y arriver, il a fallu s’en donner les moyens, nous avons investi… sur l’humain. Des managers à proximité, quasi tous issus de l’entreprise pour continuer de diffuser nos valeurs au jour le jour, la création d’un poste de Happiness Manager il y a 3 ans, et plus récemment la création d’un poste de Directrice du Capital Humain. Et pourquoi pas de "ressources humaines" ? Tout simplement car sa mission n’est pas de gérer de la ressource mais justement de développer le capital humain de l’entreprise , le 1er capital d’une entreprise de services.

Bien-etre_au_travail_Mediaveille_Happiness-Manager.jpg

Ce mois de février aura été une énorme satisfaction avec les deux prix RH qui nous ont été décernés.

  • Le Prix Ressources Humaines des PME de l’Ouest décerné par l’ANDRH et Michael Page
  • le Prix des Oscars d’Ille-et-Vilaine catégorie Innovations Sociales.

Deux superbes prix qui récompensent 8 ans de travail et de participation de l’ensemble des collaborateurs du groupe et qui démontrent que le développement économique n’est pas incompatible (loin de là) avec l’innovation sociale.

On entend souvent qu’avec le digital, il n’y aura plus d’humain. J’ai un avis bien différent :

avec le digital, c’est l’humain qui fera la différence, on le vérifie tous les jours en interne et avec nos clients.

Je ne peux que vous inviter, à remettre l’humain au cœur de votre entreprise, vous verrez c'est magique et ça vous donne une énergie incroyable !

En savoir plus sur MV Group
Olivier Meril

Écrit par Olivier Meril

La stratégie digitale est un univers passionnant à explorer et encore plus à partager. Avec mes collaborateurs, nous avons à coeur de vous communiquer notre expérience et notre savoir-faire.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également