SEO Camp’us : c’est l’heure du debrief

Les salons professionnels, c’est comme les festivals. Quand on y va une fois, on coche d’office la date dans son calendrier pour être présent à l’édition de l’année suivante. Et on guette avec impatience la programmation pour savoir qui on va écouter.

Les experts de notre agence de référencement naturel à Rennes sont dans le même état d’esprit quand il s’agit du SEO Camp’us. Ils attendaient l’édition 2018 avec enthousiasme puisqu’il s’agit des 10 ans de l’association. Les organisateurs avaient prévu pour l’occasion des conférences hautes en couleurs !

C’est donc une délégation de 5 experts en référencement naturel chez Mediaveille qui s’est rendue pendant 2 jours au SEO Camp’us.

Ils ont fait le plein de tendances, de conseils, ils ont découvert de nouvelles solutions et méthodes pour optimiser vos sites web et vous proposer des stratégies à la pointe pour vous positionner en 1ère page dans les résultats des moteurs de recherche. On vous résume !

Comprendre les robots de Google pour augmenter son trafic

On rentre dans le vif du sujet avec un beau cas client : celui de Paris Match qui a vu son trafic organique augmenter de 86 % en 8 mois grâce à l’analyse de logs. Julien Ferras, Chef de Projet SEO chez Lagardère (le groupe de presse qui détient Paris Match) et Erlé Alberton, Customer Success Manager chez OnCrawl (l’outil d’analyse de logs utilisé) nous expliquent comment ils ont fait.

Crawl_Seo_Agence_Referencement_Naturel_Rennes

En SEO, on parle de crawl pour décrire l’activité des bots lorsqu’ils analysent un site. Les logs permettent de voir quelles pages de votre site sont crawlées par les moteurs de recherche (à quelle date, à quelle fréquence, etc.). Rien à voir avec la natation !

Pourquoi faire du Crawl en SEO ?

Pour vous attirer les bonnes grâces de Google, facilitez-lui la vie ! Moins ses robots passent sur votre site, plus votre ranking risque de baisser.

Pour Erlé Alberton, le positionnement de votre site serait corrélé au rapport [visites d’un site] / [Crawl du site].

Il existe 2 notions :

  • le crawl budget : le « crédit » (temps de visite) alloué par Google pour parcourir l’ensemble des ressources d’un site
  • le crawl rate : le ratio URL du site / URL trouvée par le Crawler

La Google Search Console permet de voir les statistiques d’exploration des robots du moteur de recherche. Mais, on y découvre également que ces explorations ne sont pas réalisées par un seul bot mais bien par 12 bots différents, dont le bot Ads (pour Adwords).

Le conseil des experts de notre agence de référencement naturel à Rennes : un pic d’exploration dans la Search Console ne signifie pas une analyse de beaucoup de pages web mais de beaucoup de ressources (html, JS, CSS…) !

Comment bien crawler son site ?

Voici 2 conseils de la conférence pour optimiser le Crawl Budget :

  • Améliorer le temps de chargement du site
  • Les URL les plus populaires sont souvent les plus souvent explorées. Donc ne perdez pas votre temps avec les anciennes pages de votre site ne drainant pas de trafic

Mais attention, le budget crawl d’un moteur de recherche n’est pas le même chaque jour ! Il est donc nécessaire de croiser la fréquence, la crawlabilité et l’activité SEO des pages. A partir de 1.200 mots, la fréquence de crawl augmente. On ne vous le dira jamais assez : la longueur de vos articles est capitale pour votre référencement naturel !

Pour optimiser le Crawl Rate :

  • Il faut améliorer la vitesse d’exploration des sites

Alors comment améliorer globalement le crawl d’un site ? Il faut penser à :

  • Optimiser le maillage interne
  • Réduire le temps de chargement du site
  • Offrir de la densité et de la fraîcheur en contenu, c’est-à-dire publier régulièrement des articles enrichis
  • Avoir un site avec une profondeur de pages maîtrisée, c’est-à-dire une arborescence du site structurée.

Dans le cas de Paris Match, Julien Ferras a gagné en positionnement et donc en trafic en suivant 3 recommandations :

  • Rendre des pages plus accessibles à la navigation, notamment les pages trop profondes dans le site à la fois pour l’internaute et pour les moteurs de recherche
  • Optimiser le temps de chargement du site
  • Renforcer le contenu de certaines pages clés
Pour savoir comment améliorer le temps de chargement de votre site, découvrez notre article sur le sujet : Testez la vitesse de votre site avec Google

Prenez du recul par rapport aux outils SEO !

Avec un titre pareil, nos experts en référencement se sont forcément précipités pour y assister ! Comment ? Ils devraient tout faire à la main ?

Bien entendu, le point de vue de Daniel Roch est un peu plus nuancé. Mais l’objectif de sa réflexion est de prendre un certain recul par rapport aux outils. Évidemment, sans outil, il est impossible d’analyser beaucoup d’éléments d’un site rapidement. Cependant :

  • Les outils sont loin d’être complets
  • L’analyse et les données d’un outil peut être faussés
  • Un manque d’expertise dans leurs usage peut être source d’erreur

Prenons l’exemple d’un test de compatibilité mobile :

  • Pour Google, c’est bon
  • Pour le ou les navigateurs, c’est ok
  • Pour les outils dédiés (comme la search console par exemple), c’est bon également
  • Mais pour l’IOS 5 ce n’est pas bon, car il y a un bug

Aucun outil ne permet de vérifier cela. Seuls l’analyse humaine et le croisement des données de différents outils le détectent.

Voici un autre exemple qui permet de réaliser toute l’importance de l’expertise d’un référenceur. Yooda et Sem Rush sont deux outils SEO qui ont la même fonction. Cependant, les données qu’ils remontent diffèrent car elles dépendent de la base de données des outils, des dates de mises à jour qui ne sont pas les mêmes, etc. Même combat pour les 2 crawlers que sont Xenu et Screaming Frog !

En conclusion : Il faut croiser les données des différents outils !!

Les outils ont un autre défaut. Ils ne prennent pas en compte certains paramètres comme :

  • La météo
  • Les modifications de l’algorithme de Google
  • L’évolution des textes de loi
  • Les vacances / jours fériés
  • Le changement du marché
  • L’évènement du concurrent

Un expert en référencement naturel doit donc être vigilant. Les outils ne sont pas à l’abri d’un bug et ils n’ont pas accès aux données de Google. Par exemple, un lien peut être vu par Google mais pas par un outil pour diverses raisons. Et, comme toute machine, un outil peut être manipulé :

  • Avec le cloaking : Google voit une chose, l’outil voit autre chose
  • En bloquant certains outils, comme par exemple le bot de Majestic ce qui rend impossible d’analyser les liens du site ou des concurrents

Un bon référenceur est un référenceur qui croise les données des outils tout en faisant de l’analyse humaine !

(Sur)vivre avec Google AMP

Mobile_Smartphone_AMP

Depuis la sortie de l’AMP en février 2016, ce sont plus de 30 millions de domaines qui l’utilisent. Ca représente environ 10 % des pages web soit près de 5 milliards de pages.

L’AMP, qu’est-ce que c’est ? Ce sigle signifie Accelerated Mobile Page. Il s’agit de proposer une version très simplifiée de la page dénuée de la plupart des fioritures pour fournir le contenu plus rapidement.

Techniquement, elle est composée de :

  • HTML (AMP HTML)
  • Javascript (AMP JS)
  • Cache (Google AMP Cache)

A terme, l’AMP HTML sera intégré aux standards W3C. Donc vous ne pouvez pas passer à côté !

On le sait moins, mais l’AMP est également présent sur Bing !

Vous voulez en savoir plus sur l’AMP ? Ca tombe bien, on en parlait sur notre blog l’été dernier : AMP : Pourquoi optimiser vos pages pour la navigation mobile ?

Depuis le lancement, les balises pour mettre en place l’AMP se sont multipliées. Ainsi, il existe des balises AMP pour :

  • Les Ads, l’Analytics
  • Le dynamic content
  • Les médias (player audio / vidéo)
  • Le social (boutons RS, pour les commentaires…)
  • La présentation (CSS, animations sur le site…)

Attention : depuis février, la page AMP doit être strictement identique à la version de la page d’origine. Cela veut dire que les techniques de certains petits malins ne fonctionnent plus !

Ainsi, certains éditeurs n’affichaient que le début du contenu sur la version AMP avec un bouton « lire la suite » qui renvoyait vers le site. Ca ne peut plus marcher !

Même chose, pour certains sites dont le footer était différent entre la version classique et AMP. Désormais, vous verrez un message apparaître dans la Google Search Console si vous tentez des techniques similaires.

Les conséquences peuvent être lourdes pour votre référencement naturel : certains ont vu leurs pages AMP sorties de l’index du jour au lendemain à cause d’un JS présent sur la version classique mais absent sur la version AMP.

Quelques infos recueillies par les experts de notre agence de référencement naturel à Rennes concernant la monétisation de l’AMP :

  • Il n’y a pas encore de retour sur l’AMP dans l’e-commerce (Ebay serait en cours de test)
  • Les solutions de monétisation comme Outbrain, Ligatus, Taboula sont compatibles avec l’AMP
  • Le CPM sur AMP est extrêmement faible pour le moment
  • Risque de cannibalisation entre la version AMP et la version classique
  • Complexité en cas de monétisation du site car les coûts entre version AMP et version classique sont différents.

Dans certains domaines, notamment pour les médias et la cuisine l’AMP est un élément indispensable à prendre en compte dans votre stratégie de référencement naturel. Les sites de e-commerce devraient être concernés très prochainement. Les courbes AMP et SEO mobile se suivent globalement, ce qui est cohérent.

Mais il reste à surveiller par un expert avisé ! L’AMP est en effet un marché très volatile selon Mediamétrie : on constate de grandes évolutions et variations sans facteurs clairs, et ce, pour tous les acteurs du marché.

FeatureD Snippet, Recherche Vocale et SEO

Qui d’autre que le pape du SEO en France, alias Olivier Andrieu pour parler des nouvelles et futures tendances en référencement naturel ?

Comment fonctionne la recherche vocale SEO ?

C’est une tendance qu’on a vu apparaître en 2016 et qui se confirme :

D’ici à 2020, 50 % des recherches seront vocales

Au travers de la recherche vocale, l’intention est la même pour l’internaute. Mais pour le SEO, la formulation de la requête change. L’algorithme de Google en est impacté depuis 3 ans.

On remarque ainsi un changement de formulation dans les requêtes puisque :

  • La recherche vocale est devenue plus naturelle
  • Elle est 4 fois plus rapide
  • Elle est en phase avec l’avènement du mobile

Avec le vocal, la recherche est plus naturelle. Ca change toute l’approche pour un expert en référencement naturel ! Avec le SEO vocal, on cherche à être audible et non plus visible. Ainsi, bien souvent, le travail sémantique se fait autour d’une « question » (comment, quand, quel…) car la requête est souvent celle d’une définition et même d’une recette.

Comment faire du SEO Vocal ?

Pour bien se positionner en SEO Vocal, voici les conseils d’Olivier Andrieu.

Tout d’abord, l’expert SEO doit vérifier s’il y a un Featured Snippet déjà présent ou non sur la question. Si ce n’est pas le cas, il y a une carte à jouer et pour cela, il faut :

  • Un article d’au-moins 200 mots répondant à la question
  • Un pavé isolé du reste contenu de 250/300 caractères
  • Le H1 et le Title doivent reprendre la question (formulés différemment)
  • L’article doit être illustré d’images

Ensuite, il faut prendre en compte la SQR (Search Quality Rating), c’est-à-dire qu’il faut prendre en compte :

  • La taille du contenu
  • La grammaire et la syntaxe
  • L’élocution

La forme a également toute son importance

  • Éviter les parenthèses, les guillemets (ce n’est pas lu lors de la restitution vocale) et l’excès de virgule
  • Faire des phrases simples

Enfin, au niveau du site, soyez vigilant à :

  • La compatibilité mobile
  • Le HTTPS

En recherche vocale, de nombreux progrès restent à faire. Mais elle soulève des questions :

  • La conversation (actuellement pas de conversation possible)
  • Sur le comparatif de produits
  • A quel terminal cela correspond ?
  • Comment générer du trafic ?

Au fait des dernières évolutions, les experts en référencement naturel de l'agence Mediaveille prennent en compte tous ces impératifs dans leurs recommandations. Leur veille stratégique et technique en SEO vous assure un accompagnement efficace et des résultats !

Découvrez la 2e partie de notre compte-rendu du SEO Camp'US 2018

Vous avez besoin de conseils pour rédiger des articles optimisés pour le SEO ? Ca tombe bien, nos experts ont préparé une infographie avec les 12 conseils à garder en tête !

15  conseils pour gagner des positions sur Google !
Lucie

Écrit par Lucie

Une main sur le clavier, un oeil sur le monde digital pour vous transmettre les nouveautés, tendances et bonnes pratiques en SEO, webmarketing et communication digitale. Mes spécialités : écrire et distribuer des Kikokens dans Street Fighter.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également