[E-commerce] Aller au-delà de Google Shopping

Les entreprises qui souhaitent développer leurs ventes sur leur propre site e-commerce ont pour premier réflexe, à juste titre, de pousser tout ou partie de leur catalogue de produits sur le comparateur de prix Google Shopping (voire également sur Bing Shopping). 

Effectivement, Google Shopping apparaît comme une évidence lorsque l’on souhaite développer ses ventes en ligne depuis les moteurs de recherche. Par extension, on voudra éventuellement se lancer sur la marketplace Shopping for action ou lancer des annonces Showcase Shopping pour tenter d’acquérir de nouveaux clients. 

Malgré tout, vouloir se lancer essentiellement sur Google Shopping comporte le risque de ne concentrer ses efforts que sur un seul levier et d’en être trop dépendant à terme. Si le moteur de recherche convient parfaitement pour se positionner sur la recherche active, il est néanmoins dommage de limiter sa stratégie au ZMOT (Zero Moment Of Truth) alors que le parcours des consommateurs est bien plus sinueux.

C’est pourquoi il est important de considérer une approche qui englobe les différentes étapes du parcours consommateurs. Celles-ci s’effectuent au-delà de Google, notamment sur les réseaux sociaux, mais pas uniquement Facebook et Instagram. Trois nouveaux réseaux intéressants à tester pour élargir votre stratégie digitale sont Pinterest, Snapchat et Tik Tok. À noter toutefois que ces trois leviers sont avant tout des applications mobiles, ce qui exige pour l’annonceur de disposer d’un site offrant une très bonne expérience mobile.

Téléchargez le livre blanc e-commerce

Shopping avec Pinterest

piterest

Pour les internautes, Pinterest est la plateforme idéale pour recherche l’inspiration. En tant qu’annonceur, il est intéressant de pousser votre catalogue auprès de vos cibles* en amont de parcours d’achat, dans une stratégie push et de reciblage à partir de format d’annonces créatifs.

La plateforme est idéale notamment pour mener des opérations ponctuelles, en amont de vos temps forts dans l’année, comme les Ventes Privées, les Soldes, les fêtes de fin d’année, etc. Le but ? Toucher vos audiences cibles pendant leur phase de réflexion.

* Selon Pinterest, aux États Unis, 52% des membres de la génération Y utilisent Pinterest.

Shopping avec Snapchat

snap 2 (convert-video-online.com)

De la même manière que Pinterest, mais avec une utilisation plus conversationnelle, Snapchat se positionne comme un relais intéressant pour pousser son catalogue dans des formats d’annonces plus créatifs

Toutefois la plateforme est surtout utilisée par les millenials, et plus largement par les 13-34 ans, donc inutile de perdre son temps sur Snapchat si votre audience ne figure pas dans cette tranche d’âge. 

Il vous est également possible de recibler les audiences que vous avez déjà redirigées sur votre site grâce au pixel Snapchat et ainsi retoucher les abandonnistes panier sur le réseau social.

🔎 À lire aussi : [Snapchat Ads] Le Dynamic Search Ads pour les e-commerçants débarque en France

Shopping avec Tik Tok

Si vous ciblez des jeunes entre 18 et 24 ans (77% de l’audience Tik Tok, dont 66% de femmes), envisager Tik Tok pour pousser un catalogue de produits est une bonne option. Tik Tok propose depuis peu un bouton d’action “Shop now” dans les vidéos in-feed proposées par les influenceurs et créateurs de contenus. 

La plateforme offre ainsi une vitrine intéressante à vos produits, notamment lors d’un lancement de produit ou de gamme, sans devoir investir beaucoup dans la matière créative. En effet, vous pouvez vous associer aux créateurs de contenus sur la plateforme pour réaliser les vidéos autour de vos produits.

Quelle approche stratégique adopter ?

Les experts de notre agence webmarketing de Nantes vous conseillent d’appréhender les réseaux sociaux via une approche par l’audience. 

Concrètement, il s’agit de vous adresser à vos audiences cibles pour atteindre vos objectifs e-commerce. Pour cela, vous pouvez envisager une stratégie en trois phases : retargeting, fidélisation et prospection (ou targeting).

  • La stratégie de retargeting vous permet très vite de vous adresser aux internautes déjà en contact avec votre marque et vos produits et de rentabiliser rapidement vos investissements.
  • La stratégie de fidélisation a pour but de développer le réachat : il sera intéressant de vous adresser à votre base client (customer match), aux plus gros acheteurs sur votre site e-commerce en fréquence d’achat et/ou en valeur d’achat, etc.
  • La stratégie de prospection ou targeting permet d’envisager la croissance de votre chiffre d’affaires auprès de nouveaux clients (audiences similaires, internautes abonnés à votre page entreprise, etc.)

Ainsi, les e-commerçants disposent d’autres outils que Google pour développer leurs ventes en ligne. Cela passe par une approche qui englobe un spectre plus large du parcours consommateurs et dépasse le seul périmètre de la recherche active, qui certes, est un indispensable dans une stratégie d’acquisition, mais ne suffit pas pour envisager de développer son chiffre d’affaires auprès de nouveaux clients.


Envie d'aller plus loin et de construire une stratégie e-commerce en béton ? Nos experts e-commerce ont réalisé pour vous un guide complet sur le sujet, profitez-en ! 

Téléchargez notre guide e-commerce
Brice

Écrit par Brice

Ce qui me passionne dans le webmarketing, c'est le fait de réfléchir aux solutions les plus pertinentes pour atteindre la performance souhaitée sur un site ou un contenu web.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également