Les 5 tendances SEO à retenir en 2019

Nicolas et Gwenneg, experts de notre agence en référencement naturel de Rennes, ont assisté à la dixième édition du SEO Camp’us ! Entre moteur de découverte, intention d’utilisateur, techniques SEO et IA, découvrez les 5 tendances SEO à retenir en 2019 !

Cet événement a confirmé, encore une fois, une tendance ancrée depuis maintenant plusieurs années : parler de SEO, ce n’est pas uniquement parler technique pure. C’est surtout parler des nouveaux usages, de la façon dont les internautes consomment le contenu, car ces nouvelles habitudes impactent profondément les stratégies digitales.

Google, moteur de découverte

Cécile van Steenberge, Directrice de Google Customer Solutions pour l’Europe du Sud, nous en avait déjà parlé lors d’Inbound Marketing France 2019 : Google n’est plus un moteur de recherche, il n’est plus non plus un moteur de réponse, mais il est bien un moteur de découverte.

Hannah Thorpe, Directrice Commerciale chez Found Online, a d’ailleurs confirmé cette tendance lors du SEO Camp’us. En s’intéressant plutôt à l’aspect technique du référencement naturel qu’à l’aspect utilisateur, elle complète les propos de Cécile van Steenberge.

Pour elle, trois composantes font de Google un réel moteur de découverte :

  • Le contenu.
  • Les entités nommées : elles permettent à Google de comprendre la relation entre le site web et ce que propose l’entreprise.
  • Les données structurées : également connues sous le nom de schéma de balisage, il s’agit du langage avec lequel nous pouvons communiquer avec les moteurs de recherche, permettant à Google de déchiffrer le contenu d’un site.

En matière de contenu, Hannah Thorpe a d’ailleurs donné quelques bonnes pratiques pour que les sites soient agréables pour les utilisateurs et favoriser le référencement sur les moteurs de recherche :

  • Tableaux HTML : mettre en place des tableaux peut permettre de gagner la position 0 (on parle de “featured snippet”). Mais pour pouvoir l’atteindre, quelques règles sont à respecter : soyez clair, limitez-vous à 5 colonnes maximum, et utilisez les balises adéquates pour définir le contenu.

 

Capture d'écran des résultats de recherche pour Avengers

 

  • Listes à puces : les listes à puces facilitent la lecture pour les internautes, en leur offrant une aération dans le texte. Elles sont aussi appréciées par Google, tant qu’elles sont délimitées par les bonnes balises <ul> et <ol>
  • Cohérence : éviter les doubles retours à la ligne et les doubles espaces pour séparer des points.
  • Structure : avoir un contenu structuré et des points concis est apprécié par Google, mais est aussi une façon de vous assurer d’offrir un contenu clair à vos internautes.

Créer un contenu centré sur l’utilisateur

Si Google devient un moteur de découverte, c’est bien pour s’adapter aux nouveaux comportements des internautes, qui sont de plus en plus curieux et font de plus en plus de requêtes sur ce qui les intéresse. Plusieurs conférences du SEO Camp’us ont mis l’accent sur l’importance de proposer un contenu axé vers les besoins de l’internaute.

Le contenu est une composante essentielle de votre site web, dont la pertinence peut permettre d’augmenter votre taux de conversion. En devenant une référence pour vos internautes, vous savez qu’ils se tourneront tout naturellement vers vous lorsqu’ils en auront besoin.

Les robots de Google évoluent sans cesse et mettent de plus en plus le contenu au centre : d’ailleurs, ils ne se basent plus uniquement sur les mots-clés dans un contenu, mais reconnaissent les entités et les relations entre elles.

“Dorénavant, un contenu de richesse A équivalent à un contenu B n’aura pas un bon ranking (classement) s’il n’a pas pris en compte l’intention utilisateur”, Nicolas, expert en référencement naturel chez Mediaveille.

Par exemple, une page qui liste les monuments historiques de Paris n’obtiendra pas un bon classement dans les résultats de recherche de Google, car elle n’a pas de valeur ajoutée pour l’utilisateur. En revanche, une page qui propose des promenades balisées à la découverte des monuments de Paris obtiendra un bien meilleur classement.

Lors de sa conférence “Creating a killer strategy”, Judith Lewis a ainsi explicité les bonnes pratiques à mettre en place pour une stratégie de contenus orientée utilisateurs :

  • Avoir des KPIs (indicateurs clés de performance) spécifiques pour déterminer les articles qui convertissent le mieux, mais aussi, plus largement, pour mesurer les performances d’un site.
  • Créer des personas : ces profils-types vous permettront de connaître précisément la cible à laquelle vous vous adressez : vous pourrez ainsi comprendre leurs enjeux et vous assurer d’avoir toujours la bonne réponse à leurs questions.
  • Mettre en place une stratégie de contenus : pour répondre au mieux aux attentes de vos personas, vos contenus doivent être pertinents et répondre à leurs problématiques. Une stratégie de contenus bien menée doit aussi permettre de les garder sur votre site.

Découvrez la checklist réalisée par notre agence de stratégie digitale

Identifier les intentions de l’utilisateur

Les intervenants en référencement naturel présents lors du SEO Camp’us sont formels : pour un meilleur classement, le contenu d’un site doit à présent prendre en compte les intentions de l’utilisateur, qui se classent dans deux catégories : “savoir” ou “acheter”.

Pour chaque mot-clé que vous souhaitez travailler, il vous faut déterminer si les résultats de recherche sont plutôt informationnels ou transactionnels. La stratégie de contenus se travaillera ensuite selon ces résultats :

  • Informationnels : donner des informations sur un produit, une marque, le fondateur de la marque…
  • Transactionnels : lister les avantages d’un devis, comparer, donner des avis…

“Le mélange de ces deux types de contenus est souvent inutile, car il signifie que l’intention utilisateur est mal cernée”, Nicolas, expert en référencement naturel chez Mediaveille.

Le comportement des internautes est pris en compte une fois qu’ils arrivent sur votre site. Il vous faut donc en tenir compte et le voir comme des signaux de pertinence pour le positionnement de vos pages. Il sera ainsi nécessaire de travailler les pages qui apportent le plus de trafic. Google préconise également de travailler le temps de chargement, et ce dans un double objectif :

  • Pour les utilisateurs : avoir un site qui charge rapidement limite le taux de rebond et favorise les bons signaux de la part de la personne qui navigue.
  • Pour les robots des moteurs de recherche : un site chargeant rapidement consomme effectivement moins de ressources.

Collaborateurs Mediaveille avec téléphone et ordinateur

Référencement naturel et IA

Saviez-vous que Google utilisait l’IA depuis de nombreuses années pour mieux comprendre ce que veulent les internautes lorsqu’ils naviguent ?

L’IA et le machine learning peuvent vous aider à déterminer votre stratégie SEO et à améliorer la performance de vos contenus en agissant sur :

  • La recherche de mots-clés : l’IA peut offrir une liste de mots-clés organisés en diverses catégories.
  • La façon dont optimiser ces mots-clés : l’IA peut permettre d’utiliser au mieux les milliers de mots-clés qu’elle détermine en les séparant en intention client, marques, catégories, expressions, etc. Ainsi, on peut dégager des tendances et s’approcher au mieux des demandes du client.
  • Dégager des objectifs de positionnement : grâce à l’IA, on peut différencier les mots-clés très concurrentiels de ceux qui le sont moins.
  • Réaliser son maillage interne : il est non seulement possible de hiérarchiser les pages à mailler (produits, catégories, pages froides…), mais aussi d’optimiser son maillage selon le besoin du site.
  • Suivi et optimisation : mettre en place une solution d’IA permet de suivre les performances et de réaliser des actions pour les optimiser.

Pénalisation des contenus abusifs

Google pénalise dorénavant les pages intégrant des publicités et contenus supplémentaires pouvant complexifier l’accès de l’internaute au contenu principal. Sont particulièrement pointés du doigts les interstitiels affichés avant ou après le contenu.

Pour conserver vos performances SEO, vous devrez donc être vigilant si vous souhaitez ajouter sur vos pages des contenus pour optimiser vos conversions ou revenus, tels que des pop-ups.

Le moteur de recherche assure que ces interstitiels ne sont pas interdits et que les pages ne seront pas pénalisées tant que ces contenus publicitaires n’impactent pas l’expérience utilisateur. En revanche, les annonces difficiles à fermer, qui défilent en même temps que la page ou qui nécessitent le téléchargement d’une application peuvent être pénalisées et recevoir un mauvais classement de la part de Google.

Et vous,que faites-vous pour optimiser votre référencement naturel ? Les experts de notre agence digitale sont à votre écoute pour mettre en place une stratégie totalement adaptée à vos objectifs.

Checklist - Les 39 points clés pour optimiser votre site
Louise

Écrit par Louise

Aventurière du digital et grande patronne de la trinité chat-plaid-thé, je vous partage les nouveautés et bonnes pratiques en communication digitale, webmarketing et SEO.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également