Big Data Paris : Le salon de data marketing comme si vous y étiez !

La grand messe du data marketing s’est déroulée à Paris les 12 et 13 mars derniers. Yannick, responsable du pôle Data marketing et Web Analyse de notre agence à Rennes et Thomas, Data Manager y étaient et vous rapportent toutes les informations qu’ils ont entendues.

Trois témoignages les ont particulièrement intéssés : ceux de Deezer, Sephora et Etam. Ces trois entreprises ont intégrés des solutions Big Data pour faire du marketing automation ou pour améliorer l'efficacité de leurs équipes en interne.

Intelligence Artificielle et Big Data : quelle place pour l’humain ?

En 2018, un sujet est au coeur de toutes les discussions quand on parle de transformation numérique et de stratégie digitale : l’intelligence artificielle et plus particulièrement, comment elle peut cohabiter avec l’homme.

La data analyse est forcément impactée par les innovation en matière d’Intelligence Artificielle.

Alexis de Gemini, Directeur Général de Deezer, exploite les données de ses utilisateurs pour connaître ses abonnés. C'est une solution indispensable pour connaitre non seulement les tendances musicales, mais aussi ses clients. Mais il précise : “L'humain est indispensable pour percevoir les goûts des abonnés en matière de musique. Il faut le réintroduire pour éditorialiser la plateforme.” La plateforme s’appuie donc aussi sur l’expertise musicale des équipes de Deezer pour créer des playlists qui toucheront les utilisateurs. L'algorithme seul n’est pas capable d'avoir cette sensibilité. Il faut compter sur l'humain pour faire découvrir des nouveaux morceaux, pour savoir ce qui va toucher un autre humain.

C’est la raison pour laquelle Deezer compte sur des influenceurs pour lancer des tendances et mettre en avant certains artistes.

La Data pour optimiser les performances de ses équipes internes

L’enseigne Sephora n’est plus à présenter. Déployée dans plusieurs pays de l’Union européenne, elle a rapidement mis en place un système de prévisions des ventes pour :

  • Respecter les engagements (délais de livraisons),
  • Calculer les volumes de contacts additionnels sur les call centers
  • Optimiser la logistique

Ces prédictions nécessaires étaient réalisées manuellement par les équipes marketing en  interne. 

L’automatisation de ces opérations, grâce au Data et au Machine Learning, est donc devenue nécessaire pour permettre au marketing de se recentrer sur son coeur de métier et afin de mieux anticiper les besoins de recrutement des services Clients et Logistiques. Clément Marchal, Manager Data Science de l’enseigne présente la nouvelle méthodologie mise en place.

A terme, cette nouvelle solution doit répondre à 3 enjeux :

  • Anticiper les tendances à court, moyen et long terme
  • Découvrir les nouvelles tendances grâce au machine learning, afin de les proposer aux clients
  • Intégrer le contexte marketing pour prendre en compte le calendrier de la marque et les différents évenement marketing.

Quels sont les résultats de ce nouveau mode de fonctionnement ?

  • Le machine learning permet un gain de 15 % dans l’optimisation des prévisions
  • Les équipes marketing sont plus efficaces
  • Le service Client anticipe mieux l’activité en termes de contact à venir et peut donc être plus réactif
  • Le service Logistique organise ses équipes de façon optimale en fonction des besoins.

Le Big Data pour associer expérience client et fidélisation

Shopping_fidelisation_client_point_de_vente_smartphone_emailingAu sein du groupe Etam, l’accent est mis sur l’expérience utilisateur que ce soit en point de vente ou en ligne. Pour Jonathan Attali, le directeur E-commerce et Innovation du Groupe, c’est la clé de la fidélisation des clientes.

Le groupe de prêt-à-porter a donc branché une DMP (Data Management Plateform) afin d’associer les profils des clients online et offline. L’objectif est de réconcilier les points de vente physiques et la boutique en ligne.

Le groupe Etam a également intégré une solution de gestion data et un routeur. L’objectif ? Pousser le bon message, à la bonne personne et le tout, au bon moment, puisqu’il est possible de choisir l’heure de l’envoi du mail en fonction de plusieurs critères.

Ces solutions permettent aux équipements internes de gagner en efficacité puisqu’en moins de 10 minutes les tickets de caisse de tous les points de vente sur l’hexagone sont remontés et analysés. Cela leur permet, sur certaines audiences et certains emails d’atteindre un taux d’ouverture de 55% !

Pour finir, Jonathan Attali partage quelques statistiques que la Big Data a permis de faire remonter :

  • Il enregistre 4 à 5 visites sur le site web avant un achat en magasin
  • Une cliente physique et digital a une valeur trois fois plus élevée qu’une cliente offline uniquement

Chacun de ces exemples montre que l'usage du Big Data a des avantages nombreux pour une entreprise : améliorer des performances en interne, synchronisation du on et du offline, meilleur ciblage dans les campagnes d'emailing, etc.

Mais pour mettre en place une stratégie Big Data performante, il est nécessaire de respecter la législation ! Le Réglement Général de la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur le 25 mai prochain. Nous avons rédigé un guide pour vous permettre de comprendre toutes les étapes nécessaires et vous mettre en conformité ! 

Découvrez notre guide complet pour être compatible RGPD !
Lucie

Écrit par Lucie

Une main sur le clavier, un oeil sur le monde digital pour vous transmettre les nouveautés, tendances et bonnes pratiques en SEO, webmarketing et communication digitale. Mes spécialités : écrire et distribuer des Kikokens dans Street Fighter.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également