Mediaveille achète un avion et va lancer une compagnie aérienne Business

Mediaveille, agence de conseil en stratégie digitale, créée en 1999 devenue en quelques années l’un des leaders en stratégie digitale au niveau national. Forte d’une croissance exceptionnelle ces dernières années (+ 1 000% en 6 ans) elle vient de franchir le cap des 10 millions d’euros de CA. Basée à Rennes (Bretagne), elle dispose d’un réseau d’agences à travers la France (Paris, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Lyon).
En plein développement par la création de nouvelles filiales, Mediaveille franchit un nouveau cap par l’acquisition d’un avion et d’ambitieux projets de diversifications.

Acquisition d’un jet privé Dassault Falcon 900 EX

A l’origine de cette acquisition, un échange entre Olivier Méril, Président de Mediaveille et un client, détenteur d’un avion et souhaitant le céder. Il s’agit d’un jet privé modèle Dassault Facon 900 EX avec très peu d’heures de vol et en excellent état. Un appareil de superbe qualité spécialement adapté pour les vols d’affaires.
Après plusieurs échanges, l’idée fait son chemin. Avec le développement national de Mediaveille en France, les besoins de déplacements sont très nombreux, les lignes intérieures ne sont pas toujours adaptées, et les complications dues aux bagages fréquents.
L’investissement est très important mais le déploiement de Mediaveille sur le territoire français a été la raison majeure pour laquelle Olivier Méril a saisi cette opportunité et souhaite bien en faire une occasion unique de différenciation. L’agencement de l’appareil vient de commencer à Toulouse et se déroulera sur 5 mois.
Les clients et les collaborateurs de Mediaveille pourront l’utiliser pour faciliter l’organisation de réunion de suivi de projet.

Une expérience connectée en plein vol

L’ambition de Mediaveille est de faire de cet avion, un laboratoire technologique de 1er plan et d’offrir une expérience unique pour ses utilisateurs.

Accueillis par des robots présentiels (identiques à ceux du siège social de Mediaveille) plutôt que par des hôtesses, les passagers bénéficieront d’un environnement de travail optimal avec un accès au Wi-Fi illimité pendant la durée du vol. A bord, les clients de l’agence pourront désormais utiliser leurs appareils électroniques en vol : ordinateurs, smartphones ou tablettes pour continuer leurs occupations numériques. Mais téléphoner restera interdit, pour limiter les interférences lors des communications radio des pilotes aux contrôleurs aériens.
Équipé des toutes dernières technologies digitales : réalité augmentée pour les pilotes, écrans tactiles compatibles Bluetooth pour lire vos contenus stockés sur smartphone et robots présentiels, l’aéronef de Mediaveille sera doté de tous les dispositifs nécessaires pour passer un voyage tout en restant connecté.
Les équipes de Mediaveille pourront ainsi en profiter pour rejoindre leurs clients aux quatre coins de la France. Ce moyen de transport leur donnera une réactivité et une disponibilité, pour le plus grand confort des clients Mediaveille.

Lancement d’une compagnie Aérienne : Mediaveille Business Airlines

L’agence a pour ambition de faire de cette acquisition une opportunité de diversification en lançant sa propre compagnie aérienne : Mediaveille Business Airlines, dédiée aux chefs d’entreprise ou aux cadres. Les affaires s’internationalisent de plus en plus, mais les transports ne sont pas toujours adaptés aux contraintes du business. Avec cet avion hyper-connecté et sa salle de réunion aménagée pour les visio-conférences, le temps de transport va devenir du temps de travail et permettra à tous les clients Mediaveille d’optimiser leur productivité.
Mediaveille Business Airlines sera lancée le 2 Janvier 2017 et basée à l’aéroport de Nantes Atlantique.

Écrit par Brunehilde

Allier digital et bonne humeur fait partie de mon quotidien. Toujours en veille des meilleures pratiques digitales, c’est avec plaisir que je partage avec vous les événements, les initiatives et les innovations de ce domaine.

Commentaire(s)

  1. DESPAS -

    Cela sent le 1er Avil

  2. Brunehilde Thako -

    Bonjour Jean-Pierre, en effet, vous ne vous êtes pas trompé, c’est bien un poisson d’avril!

Ces articles pourraient également vous intéresser