Et si on essayait de se rendre la vie heureuse ?

Je suis surpris, depuis quelques années, et encore plus depuis quelques mois, de constater que nous avons l’art, dans notre pays, de nous compliquer la vie ! Comme si nous étions fiers de ce qui fait notre mauvaise réputation : ronchonner tout le temps, ne jamais être content.

QUEL PLAISIR LES FRANÇAIS ONT-ils À SE RENDRE MALHEUREUX ?

Quand j’écoute les médias, que je consulte les réseaux sociaux, ou que j’écoute, j’ai parfois l’impression que le mécontentement est général.

Il faut réformer, mais nous sommes contre les réformes… Il faut réduire les déficits, mais sans baisser les dépenses... On veut gagner plus mais sans travailler… On veut plus de sécurité, mais sans contraintes… On veut de la culture à la télé, mais on ne la regarde pas… On veut plus de service public mais avec moins d’impôts...

On est juste pétri de contradictions !

Je me demande quel plaisir peuvent tirer les Français de ce raisonnement, à part celui d’être un déprimé chronique et de rendre malheureux son entourage.

Personnellement, un peu plus jeune, je pense avoir été l’un des champions dans le domaine. C’est l’expérience, l’âge, le besoin d’apprivoiser le stress qui me torturait le ventre, et les rencontres humaines m’ont aidé à évoluer.

D’où vient ce changement ? L’élément déclencheur a été un déjeuner avec une cliente. Elle m’a fait prendre conscience, que je passais à côté de tellement de choses. Son bilan était sans appel : j’avais tellement peur du futur, que je me gâchais le moment présent. Elle avait raison, d’autant plus que tout allait bien.

Cette phrase m’a fait écho, et j’ai appris à profiter de l’instant présent. Savoir profiter de chaque moment, même les plus petits, être à l’écoute de la personne qui vous parle et profiter de sa présence.

Être présent physiquement, mais aussi mentalement

Plus de présence, c’est mieux comprendre les autres. Ce sont des échanges plus riches, plus intenses, et au final c’est se respecter mutuellement.

Vivre l’instant présent, apprendre à profiter de tous les instants qui nous sont offerts, c’est aussi savoir se satisfaire de ce que l’on a, et de la chance que nous avons.

C’est un travail personnel à faire, un réflexe à prendre, une nouvelle façon de penser, mais quel plaisir ensuite.

On met en place ce que j’appelle le cercle magique :

  • On pense positif
  • On génère du positif autour de soi, ça nous donne de l’énergie
  • On fait des choses, on a des résultats, on est content de les mesurer
  • On a envie de continuer etc..

Quand on a compris que l’on peut influer sur son bonheur, on a fait un grand pas vers sa réussite personnelle !

J’ai adopté cette philosophie de vie et l’applique tant au niveau personnel que professionnel. Vivre heureux permet de rendre plus heureux sa famille et les gens qui nous entourent.

Délestez-vous de toutes les nuisances, les complications sans fondement, et vous verrez, vous serez d’autant plus productif et heureux. Tout simplement !

Olivier Meril

Écrit par Olivier Meril

La stratégie digitale est un univers passionnant à explorer et encore plus à partager. Avec mes collaborateurs, nous avons à coeur de vous communiquer notre expérience et notre savoir-faire.

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également