Dirigeants, le digital n’est pas si compliqué !

Ras-le-bol des salons professionnels et autres conférences sur le digital où chacun vient expliquer des choses techniques et compliquées que seuls les spécialistes vont comprendre. En les écoutant complexifier les choses ou employer un maximum de termes anglo-saxons, nous avons vraiment le sentiment qu’ils se plaisent à ne pas se faire comprendre, ou sont heureux d’avoir le sentiment de disposer de connaissances particulières.

Mais le véritable plaisir n’est-il pas d’expliquer aux personnes, de se faire comprendre, de savoir transmettre et diffuser ses connaissances ?

Nous sommes effectivement dans un environnement complexe et en pleine mutation. Résultat, les dirigeants ou décideurs qui commençaient à s’intéresser au sujet, partent en courant, en se disant que finalement ce n’est plus pour eux, que c’est trop tard. Par cette décision de renoncement, c’est toute une entreprise, et donc ses équipes, qui vont se retrouver en difficultés à moyen terme.

Personnellement, je milite pour une simplification des explications. N’est-ce pas le rôle des spécialistes que de déchiffrer simplement des choses compliquées ? Je préfère prendre le temps d’expliquer les bénéfices que les dirigeants pourront retirer pour leur entreprise, les chemins que nous allons prendre, les premiers résultats que nous attendons. Ils veulent développer leur entreprise. Le digital n’est qu’un moyen de les aider à y parvenir. Encore faut-il qu’ils en comprennent le bénéfice, et c’est souvent le plus difficile pour un néophyte. Imaginez le potentiel à côté duquel ils passent !

C’est souvent cette étape la plus compliquée, car ils ne feront pas nécessairement la différence entre deux solutions proposées ou deux prestataires concurrents. Et ce n’est pas forcément celui qui en propose davantage qui en fera réellement le plus.

Personnellement, c’est d’abord une relation de confiance qui doit s’instaurer. Il faut s’assurer du sérieux de l’entreprise, de sa capacité à générer de la croissance. Il faut accorder autant de sérieux dans la sélection de son prestataire que vous pouvez le faire pour choisir votre comptable. L’erreur la plus régulièrement réalisée est d’essayer de comprendre comment ça marche. Ne vous encombrez pas de tout ça au démarrage. Je sais, on aime bien comprendre ce que l’on achète, mais il faut accepter de faire confiance. Concentrez-vous sur les actions que vous aurez à faire pour que ça fonctionne et que votre partenaire vous demandera. Il va vous guider, vous n’aurez qu’à suivre les instructions.

Une fois les 1ers résultats obtenus, vous verrez que l’apprentissage sera plus simple. Les barrières tomberont une à une, le puzzle se mettra dans l’ordre progressivement. Dans la vraie vie, quand vous faîtes appel à un maçon, vous lui demandez toujours les explications sur la fabrication des parpaings ? Moi non, je me concentre sur les plans des murs !

Pour le digital, faites pareil, vous verrez, ça ira beaucoup mieux ! 🙂

 

Écrit par Olivier Meril

La stratégie digitale est un univers passionnant à explorer et encore plus à partager. Avec mes collaborateurs, nous avons à coeur de vous communiquer notre expérience et notre savoir-faire.

Ces articles pourraient également vous intéresser