Uber : une innovation disruptive

Aujourd’hui c’est Nathalie, notre Digital Business Manager, qui nous débrief la conférence d’Alexandre Molla (Directeur Général d’Uber France, @UberFR) du vendredi 17 juillet au West Web Festival :

Loin des polémiques et sans revenir sur la décision du gouvernement qui a interdit l’application Uberpop en France, Alexandre Molla a présenté la genèse d’Uber et son positionnement.

L’idée d’Uber est née d’un besoin : lors d’un déplacement à Paris, le fondateur d’Uber ne trouvait pas de taxi là où il était alors que paradoxalement de nombreux taxis attendaient à vide devant les grands hôtels parisiens des hypothétiques clients. Le constat qu’un milliard de véhicules sur la terre ne sont utilisés qu’une heure par jour n’a fait que renforcer sa conviction qu’il était possible de créer une plate-forme pour mettre en relation les individus qui ont un « actif » voiture, avec ceux qui ont besoin de l’utiliser.

La start up a démarré son activité en 2010 à San Francisco, et est aujourd’hui présente dans plus de 300 villes et 60 pays dont 9 villes en France, avec plus de 100 000 chauffeurs et 1 million d’utilisateurs réguliers en France.

IMG_2830_2
Positionnement de Uber

La solution que propose Uber se veut « fiable, sûre et abordable » avec une plate-forme qui garantit « transparence, équité et confiance ». Le temps d’attente moyen est inférieur à 5 mn : cela donne un sentiment d’immédiateté, la commande se fait en 1 clic, la mise en relation se fait avec le véhicule libre à proximité, les infos de la CB ne sont rentrées qu’une seule fois.

C’est cette simplicité d’usage et le mode de rencontre « instantané » entre l’offre et la demande qui a constitué une « révolution » : 80% des utilisateurs d’Uber affirment avoir changé leurs habitudes, 27% des trajets Uber n’auraient pas eu lieu sans Uber, 53% sont prêts à prendre indifféremment un taxi alors que la majorité n’était pas adepte des taxis avant Uber.

Uber se positionne en« acteur complémentaire » du transport, créant l’opportunité de « 70 000 à 150 000 emplois » en France en phase avec une tendance à la réduction de l’usage de la voiture individuelle dans les grandes villes comme Paris. Pour preuve, 80% des 142 000 places de parking sont remplies de véhicules utilisés une seule fois par semaine !

 

Merci à Nathalie pour ce retour d’expérience, et à bientôt pour notre prochain article : le compte-rendu de l’intervention de Simon Baldeyrou, DG de Deezer France.

Écrit par Brunehilde

Allier digital et bonne humeur fait partie de mon quotidien. Toujours en veille des meilleures pratiques digitales, c’est avec plaisir que je partage avec vous les événements, les initiatives et les innovations de ce domaine.

Ces articles pourraient également vous intéresser