Retour sur l’intervention de Laurent Solly – DG Facebook France – au West Web Festival

Rapide bio professionnelle de Laurent Solly

Passé par la communication politique, il fut n°2 de la régie publicitaire TF1 entre 2007 et 2013 et  désormais Directeur Général de Facebook France depuis un an.

Crédit photo: profil Facebook Laurent Solly avec fondateurs de West Web Valley
Crédit photo: profil Facebook Laurent Solly avec fondateurs de West Web Valley

Son analyse sur la révolution digitale

  1. Nous constatons une contraction spacio-temporelle entre la marque et le client.

Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène : l’explosion des données digitales (big data – 3.5 Zeta octets de données en 2013- source IBM), un accès quasi instantané aux informations et des avancées technologiques permettant notamment au mobile de devenir le 1er support média.

Chaque individu est lui-même producteur de données et non plus seulement les entreprises ou les institutions. Cela modifie les interactions entre individus et avec les marques.

2. Ce nouveau monde marketing à notre portée ouvre la voie à une contextualisation et une personnalisation grâce à la technologie du log in.

Nous passons alors de :

  • 1 contact avec le consommateur sur 1 message média tous les 6 mois (principalement TV) à une personnalisation quasi instantanée (par géolocalisation, par support, …);
  • une analyse du consommateur majoritairement issue des panels (Nielsen ou Mediamétrie) à la mesure des cookies et l’optimisation des campagnes publicitaires immédiates.

Ses pistes de développement pour « les annonceurs »

Ces mutations induisent forcément de changer le business model des entreprises et des institutions. Ces possibilités de suivi des usages et la contraction du temps nous poussent à segmenter les offres et les produits/services selon le parcours des clients (contexte professionnel, personnel en couple, en famille, entre amis, selon les centres d’intérêt)

Il est donc primordial que les entreprises se ratent pas le train en marche de la personnalisation leur permettant d’accéder à des grandes opportunités économiques. Il est démontré qu’un message adapté à chaque segment d’individus a pour effet d’augmenter l’impact des marques auprès des consommateurs et donc leur engagement.

Par contre, il faut être attentif en cas de storytelling à ne pas rester sur l’anecdote et oublier ou négliger la stratégie digitale.

Le public aura pourtant noté la persistance d’inégalités sur la mise à disposition des technologies avec encore des zones blanches en France (à noter qu’à Carhaix on avait la 4g !)

On a aimé

  • Une prise de hauteur sur les mutations digitales
  • De la pub mais pas trop sur Facebook (le rôle du réseau social dans les libertés individuelles par ex)

On aurait préféré

Pour (re)voir son intervention sur youtube:

Pour le suivre sur twitter @laurentsolly 

Ces articles pourraient également vous intéresser