RENT 2017 : 5 sociétés innovantes qui ont changé l’immobilier et les 5 qui vont le changer

Dans le cadre du salon Rent 2017 du 11 et 12 octobre, des experts Mediaveille de l'agence webmarketing se sont rendus à Paris pour assister aux différentes conférences. La deuxième journée s’est ouverte par une keynote en anglais animée par Victor Lund "5 sociétés innovantes qui ont changé l'immobilier et les 5 qui vont le changer". Il s’agit d’un des fondateurs de WAV Group et le CEO de RE Technology. Il est également l'auteur d’ouvrages sur les technologies dans le secteur immobilier.

Vicotr-lund_Rent_2017_Immobilier.jpgVictor Lund débute la conférence en présentant plusieurs sociétés et solutions innovantes qui ont déjà marqué le secteur de l’immobilier aux États-Unis :

  • Les outils de Gestion de la Transaction : Instanet, Zip Logix, Docusign. Ces solutions ont eu un impact notamment sur l’harmonisation des contrats et la signature électronique
  • Les outils d’analyse du marché et de la concurrence (et de la valeur des biens) : Cloud CMA, Zestimate. Il s’agit notamment d’outils d’estimation et de valorisation automatisée, qui permettent de fournir un grand nombre d’informations : le prix au m2, les biens à vendre dans la zone… L’objectif et l’intérêt de ces solutions pour l’agent immobilier est de justifier son estimation, dans un contexte où le client est de plus en plus informé
  • Les solutions de Marketing automation et de Réalité virtuelle : Imprev et Matterport
  • MLS (Broker-to- Broker Cooperation) : l’idée est de favoriser la collaboration entre agences immobilières (même entre concurrents), notamment sur le partage de fichiers et de données. Ces coopérations s’avèrent très spécialisées avec des groupes de travail sur la transaction, des groupes sur l’étude du comportement post-achat pour fidéliser….
  • La Data Standards : Il cite notamment RESO (Real Estat Standards Organization). Cette organisation vise à travailler sur les standards et l’open-data au sein du marché immobilier. Deux points clés :
  1. Les banques et dictionnaires de données, qui vont permettre d’harmoniser le langage entre les systèmes de chacun et d’avoir une norme pour la data collectée permettant la connexion des différents systèmes.
  2. Les API

A lire : Le compte-rendu d'Alexandre, notre expert de l'agence webmarketing de Rennes, qui était également présent au salon RENT :

Intelligence Artificielle et Robots : quels impacts dans l'immobilier

La conférence se poursuit avec un inventaire des solutions qui émergent aux États-Unis (et donc les tendances d’aujourd’hui et demain en France) :

  • UpstreamRE – Brocker Control : Les courtiers et agents travaillent ensemble pour construire des bases de données et envisager des synergies entre elles. Actuellement, 85% des parcelles aux USA sont dans ces bases de données même si elles ne sont pas à vendre.
  • Homesnap : 13ème portail le plus populaire aux USA. Il a été lancé en janvier et regroupe déjà 750.000 agents depuis janvier. Il s’agit d’une solution à but non lucratif comme UpstreamRE.
  • Le Copyright : Il s’agit d’une tendance de fond aux États-Unis. Les acteurs de l’immobilier font l’effort d’écrire les descriptions des biens, de prendre des photos… Ces éléments constituent une véritable richesse, et entrent donc dans le cadre des propriétés intellectuelles. Aux USA, ces éléments font l’objet de copyright ce qui permet de limiter l’utilisation par des tiers de sa data sans autorisation (d’autant plus quand c’est à but lucratif).
  • 100% commission beats discount : il s’agit de l’émergence de sociétés de courtage discount. En général, aux États-Unis, le taux de commission est de 6%. Ces nouvelles sociétés (Zip Reality ou Redfin) pratiquent des taux discount. Pour autant, ces sociétés ne sont actuellement pas rentables, il n’y a donc pas de concurrence immédiate mais cela démontre un changement dans le métier d’agent.
  • Les offres instantanées : elles peuvent s’annoncer comme la plus grosse rupture et évolution dans le secteur immobilier. VIctor Lund cite 4 entreprises avec des modèles différents : Instant Offers, Offr, Open Door, Carrington. L’idée sous-jacente de ces entreprises est de capter les vendeurs. Ces derniers vont pouvoir renseigner en ligne les caractéristiques de leur bien à vendre. Ces sociétés vont par la suite faire une estimation et une proposition d’achat au vendeur. Si cela lui convient, la société se porte acquéreur et c’est elle qui va se charger de vendre le bien par la suite. Avec ce modèle, à San Francisco, on est passé d’une moyenne de 30 jours pour vendre son bien à 8 jours désormais.

Beaucoup de ces tendances et solutions ne sont pas forcément nouvelles et sont déjà connus des acteurs de l’immobilier en France, mais elles constituent un bon rappel et permettent de voir les évolutions du secteur à venir.

Les experts de l'agence webmarketing sont à votre écoute pour mettre en place des stratégies performantes et adaptées à votre marque : pilotage et accompagnement de campagnes, lignage immobilier neuf ou encore benchmark concurrentiel. 

Nouveau call-to-action
Aline

Écrit par Aline

Orientée mesures et performances, j'aime mettre en place des stratégies multi-leviers pour mes clients et optimiser les dispositifs pour obtenir le meilleur ROI. Mes coups de cœur : Analytics et les voyages !

Catégories

Filtrer par catégories

à lire également