CES 2016 : On fait le bilan !

Encore cette année, le CES (Consumer Electronic Show) nous a bluffé, riche en nouveautés ! Nous faisons le bilan de ces 3 jours passés à Las Vegas à la rencontre des innovations venues des quatre coins du monde. Un bilan qui nous donne aussi l’occasion de revenir sur les particularités de cette édition 2016.

Welcome to Vegas

IMG_4167

Le CES, plus grand événement mondial high-tech, pour commencer c’est gigantesque… des halls démesurés, des stands impressionnants et un nombre de visiteurs internationaux sans commune mesure.

Le « Any Time Any Where Any » Device n’a jamais été autant de circonstance ! Les 2 principales Keynotes du CES réalisées par Netflix et Samsung nous ont clairement démontrées que « The Futur is Now ». En effet l’annonce du déploiement de Netflix dans le monde en 2016 et le lancement de la solution de Residence Management par Samsung (Smart Home) montrent que désormais nous sommes prêts !

IoT : Internet Of Things – La Valeur de l’usage

Dès les 1ers pas que nous avons fait dans les allées du CES, nous avons compris que les objets connectés seraient mis à l’honneur cette année. Nous avons croisés beaucoup de spécimens différents. Voici le retour global que nous en faisons.

Le pari de ces IoT réside dans le fait qu’ils devront donner du sens dans leur usage, les 3 éléments clés qui devront être respectés seront :

L’inter-opérabilité : communication, collaboration, connectivité. Il faudra définir un standard de communication afin qu’ils puissent tous communiquer entre eux.

L’efficience des batteries : miniaturisation, temps de chargement accéléré et durée d’autonomie pour limiter la dépendance à l’énergie.

La sûreté : pour tirer pleinement profit de ces IoT, il faudra mettre à disposition toutes ses données personnelles et par conséquent avoir la garantie de sécurisation de ces dernières.

_ABA1404-(1)

Les objets connectés ont débarqués dans les maisons avec notamment le Dash Button d’Amazon connecté sur un dispositif (lave-linge par exemple). Des boutons multicolores qui permettent de commander instantanément, en une pression, les produits qui vous manquent et d’être livré dès le lendemain. Un bouton qui remplace physiquement le célèbre bouton « l’achat en 1 clic » de la marque.

Les IoT marquent aussi la fin du « Personnal Computer » classique au profit des terminaux mobiles avec notamment l’arrivé des HUB qui sont pour certains dans la TV et pour d’autre dans un caisson de basse. Ces HUB étant la pièce maitresse de connexion pour tous nos objets connectés, définissant ainsi un nouvel environnement : le Smart Home.

La maison n’est pas le seul endroit où les objets connectés prendront place, la voiture ne sera pas mise de côté! D’où la nécessité là aussi de continuité de communication entre la voiture et la maison. Nous pensons aussi aux contrôles d’accès entre maison et voiture par Smartphone et non plus par clé, permettant aussi d’accorder à un tiers un accès à son véhicule ou sa résidence à distance.

Quelques chiffres de l’entreprise Valeo, l’un des leaders de l’équipement automobile au niveau mondial :

93% de leur temps les véhicules sont stationnés, sur les 7% du temps d’usage, 30% des gens sont seuls à bord et passe 80% du temps à chercher une place…

La voiture autonome existe aujourd’hui et son usage premier sera d’éviter de faire « perdre » du temps aux gens. Même si la conduite reste un plaisir et c’est notamment ce point qui limite clairement le développement des voitures autonomes, la plupart des personnes estiment avoir du temps « volé » (embouteillage, parking etc..).

CRB_0559_resize_3

Pour revenir sur la notion de sûreté des données, nous allons tendre vers le « no mail » / « no password » pour évoluer vers la biométrie. Sécurisation ultime visée !

Dernier point sur l’enjeu de ces IoT, il reste à définir le modèle économique : Business Modèle de la Donnée.

Pour commencer, ces objets connectés devront être design et miniaturisés pour être vendus. Ensuite, le modèle économique de ces objets connectés résidera et devra résider dans l’exploitation des datas qui en émaneront. En effet, si nous prenons le cas de Nespresso qui travaille sur un projet de cafetière connectée, cette dernière ne devra pas être plus chère qu’une cafetière non-connectée car elle offrira une vraie richesse de données pour Nespresso. La valeur ne sera plus dans le produit mais dans la valeur de l’usage : récupération des données.

Dans le parcours client, ces données issues d’IoT permettront aussi de traiter naturellement une verticale de ce parcours peu investi : mesurer et connaitre « l’expérience client ». Les acteurs majeurs du web, le GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ne sont clairement pas sur ce segment et il y a donc une véritable carte à jouer.

Le succès dans le lancement d’un nouveau produit, n’est pas le volume de vente atteint à son lancement mais sur le taux de ré-achat permettant de prendre en compte la réussite ou non de « l’expérience client ». Nous parlerons ainsi du « culte du ré-achat »…

L’attaque des Drones

Les drones ! Eux aussi ont été mis à l’honneur lors de cette édition. Le stand Parrot, entreprise Française 😉 , présentait un spectacle de drones mettant en scène une chorégraphie ultra-précise démontrant la puissance et justesse de ces produits aujourd’hui aboutis. Autre drone étonnant, le « Drone à Habiter » qui est l’ULM de 2020 permettant de transporter une personne à partir d’un trajet programmé sur tablette, détectant les obstacles et propulsé par batteries… La limite d’usage de ces drones reste la réglementation, par encore finalisée sur ce point. Le géant Google prenant à bras le corps ce sujet laisse à penser qu’un article de loi devrait sortir assez rapidement. Affaire à suivre !

Les drones ont déjà trouvés plusieurs usages, notamment pour les assureurs qui y voient un véritable intérêt. En effet, en cas de sinistre, l’assureur pourra envoyer un drone directement sur place, vous assister, conseiller et par conséquent offrir une « expérience client » enrichie !

L’Ère des Robots

Les robots ont aussi pris pleinement place au CES, l’enjeu de ces dernier étant l’intelligence artificielle, autrement dit leur capacité à s’adapter à un environnement à travers un apprentissage permettant d’atteindre de la prédiction ensuite. En 2030, nous estimons que l’intelligence artificielle sera supérieure à l’homme.

VANCOUVER, CANADA - MARCH 18: Edward Snowden is interviewed by TED Curator Chris Anderson (L) via a BEAM remote pressence system during the 2014 TED confernece March 18, 2014 in Vancouver, Canada. Snowden said the biggest revelations have yet to come out of the estimated 1.7 million documents he acquired from the National Security Agency. (Photo by Steven Rosenbaum/Getty Images)

Les robots de télé-présence ont été mis en avant par Edward Snowden, ex-informaticien de la NSA, à l’origine des révélations sur les programmes de surveillance américains. Il s’est entretenu avec Peter H. Diamandis, fondateur de X Prize, et co-fondateur de la Singularity University, sur le stand de Suitable Technologies, concepteur de la technologie BEAM.

La conférence avait fait l’objet d’une annonce le 6 janvier via Twitter. Les Twittos ont été invités à poser leurs questions à Edward Snowden en les adressant à Peter Diamandis.

Comme au cinéma – Son & Image

LG a annoncé ses nouveaux téléviseurs séries 4K SUPER UHD et 8K SUPER UHD de 98 pouces. Ces TV donneront accès à un contenu proche du HDR (High dynamic range) depuis toute source standard. On attend la production qui sera prête dès le second semestre 2016…

noname-11

Le Français, bientôt 1ère langue officielle du CES ?

Très belle représentation de la délégation française, plus de 190 entreprises françaises à la conquête de Las Vegas, et 2ème plus grande délégation étrangère derrière la Chine. Ce CES permet avant tout de découvrir les tendances lourdes qui vont gouverner l’économie numérique pour les années à venir et à l’échelle international. A ce titre, Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a fait le déplacement pour encourager les entreprises françaises à se développer à l’étranger ! Si ce mouvement French Tech se poursuit et s’accélère en 2016, la langue française pourrait être la langue du CES 2016 !

CX9Ne7_W8AAXTMk

Conclusion

Pour conclure sur ce bilan, des innovations par centaines et des entreprises françaises aux premières loges ! La réussite va au monde de l’IoT pour cette édition 2016 du CES de Las Vegas et rendez-vous l’année prochaine pour un nouveau bilan !

Écrit par Brunehilde

Allier digital et bonne humeur fait partie de mon quotidien. Toujours en veille des meilleures pratiques digitales, c’est avec plaisir que je partage avec vous les événements, les initiatives et les innovations de ce domaine.

Ces articles pourraient également vous intéresser