Il y a 28 ans aujourd’hui naissait le World Wide Web

 

 

Vous voulez frimer à la machine à café ? Voici une anecdote parfaite à glisser à vos collègues : ce lundi 13 mars 2017 est le 28e anniversaire du 1er site internet de l’histoire !

Plus précisément, c’est le 13 mars 1989 que Tim Berners-Lee a créé le Word Wide Web, les fameux 3W qui introduisent désormais l’adresse des sites internet sur lesquels nous surfons.

Tout commence par un stage. Alors âgé de 20 ans, et fraîchement diplômé d’Oxford, Tim Bernez-Lee intègre le Centre Européen pour la Recherche Nucléaire (le Cern) à Genève. L’immense base de données du centre est accessible en réseau interne. Afin d’en rendre la lecture plus facile, il crée une connexion entre un mot-clé contenu dans un document informatique et un autre dossier auquel il se réfère, pouvant contenir d’autres mots-clés.

Le lien hypertexte est né !

De l’hypertexte au Word Wide Web… une question de liens !

Neuf ans plus tard, le Britannique revient au Cern. Il décide de développer sa première idée : il applique son système de liens hypertextes avec l’internet, un système de connexion informatique à longue distance mis au point dans les années 60.

Il crée ainsi le Word Wide Web : un réseau à échelle mondiale qui permet aux chercheurs d’accéder à tous leurs documents scientifiques où qu’ils soient dans le monde. Il est aidé dans son projet par un ingénieur belge : Robert Cailliau.

Le 1er site de l’histoire est donc celui du Cern : http://info.cern.ch/

Grâce à son invention, il est fait Chevalier Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique par la reine Elisabeth II en 2004.


Le saviez-vous ?

Pour que tous les outils et langages utilisés pour créer des sites internet restent compatibles entre eux, Sir Timothy Berners-Lee a fondé le Word Wide Web Consortium, surnommé le W3C. L’organisation a entre autres créé un outil que nos experts en référencement naturel connaissent bien : le validateur du W3C,qui leur permet de vérifier si un site internet a été développé correctement.

Commentaire(s)

  1. YetAnotherWebDeveloper -

    > Sir Timothy Berners-Lee a fondé le Word Wide Web Consortium, surnommé le W3C. Un outil…

    Il faut savoir, soit le W3C est un Consortium, soit c’est un outil. Il ne peut être difficilement les deux à la fois. Concernant l’outil, je suppose que vous parlez du validateur fourni par le W3C, disponible à l’adresse suivante : https://validator.w3.org.

  2. YetAnotherWebDeveloper -

    Pour une raison qui m’échappe, la modération a préféré détruire mon commentaire au risque de faire passer l’auteur de l’article pour quelqu’un d’ignorant. J’imagine que cela est représentatif de l’ambiance chez Mediaveille.

    Pour rappel, le W3C est un consortium comme vous le dites justement, et non pas « un outil que nos experts en référencement naturel connaissent bien ». Vous confondez avec le validateur du W3C disponible gratuitement à l’adresse suivante : https://validator.w3.org/.

    Rapellez-vous l’objectif de vos articles de blog. Là, une chose est sûre, vous avez perdu un client potentiel. A bon entendeur…

  3. Gwenaël MICHEL LE POGAMP -

    Bonjour,
    En fait votre premier commentaire a été passé dans les indisérables car le même jour nous avons eu quelques spams. Pas de censure sur ce blog, juste une erreur. Je vais laisser Lucie auteur de l’article vous répondre sur le fond, Bonne journée.

  4. Lucie -

    Bonjour,

    Effectivement, la formulation de mon article était maladroite. J’aurai dû écrire que le consortium a entre autres créé l’outil que nos référenceurs utilisent régulièrement.
    Merci pour votre vigilance !
    Bonne journée,

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intéresser