Le devenir du nouveau « moteur de recherche » made in France : Yes we « Qwant » ou pas?

Origine de Qwant

Qwant a été fondé en 2011 par un financier Jean-Manuel Rozan, un spécialiste en sécurité informatique, Eric Leandri ainsi que par la société Pertimm (développement de moteurs de recherche professionnels). Disponible en version beta depuis le 12 février 2013 en 15 langues dans 35 pays, Qwant.com est un nouveau « moteur de recherche » français dit « révolutionnaire ». Certains medias l’ont même présenté comme étant le « Google killer ».

Spécificités de Qwant

D’après les informations publiées dans le blog officiel, Qwant dispose de son propre index mais quand il manque de résultats, il les complète par des résultats issus d’ailleurs… Quant aux informations proposées à l’internaute, qwant.com affiche 2 lignes d’images et de vidéos ainsi que 5 colonnes :

  • Web : résultats classiques de pages web
  • Live : résultats de l’actualité
  • Qnowledge graph : résultats issus de Wikipédia
  • Social : résultats issus de Facebook, Twitter et Google+
  • Shopping : résultats issus de sites e-commerce et particulière d’Amazon

Critiques sur Qwant

Les professionnels du référencement naturel décrient le nouveau moteur de recherche car ils sont davantage intéressés par le crawler de Qwant censé passer sur nos sites très bientôt, par le décryptage de leur algorithme nommé Yourank, par l’analyse du trafic généré or le moteur de recherche semble se servir principalement de la source Bing pour présenter ses résultats images, vidéos, web et actualité. Par ailleurs selon le bloggeur dénommé « Lucien Théodore » « Qwant est une vraie déception, ce n’est pas un nouveau moteur de recherche et encore moins un moteur de recherche «made in France». C’est juste une interface, pas forcément réussie, qui utilise les technologies d’autres moteurs de recherche et qui les présente à sa sauce ». Les spécialistes du SEO s’interrogent : Qwant est-il un moteur de recherche ou simple agrégateur ?

Avenir de Qwant

L’initiative française est encouragée et les acteurs pouvant challenger Google sont attendus avec impatience mais à l’heure actuelle, Qwant.com peut au mieux envisager de concurrencer les moteurs de recherche secondaires telles que Bing, Ask ou encore Voila mais est encore loin de perturber le leader Google dans sa lancée monopolistique.

15/04/2013

 

Ces articles pourraient également vous intéresser