L’information en ligne vue par Facebook : Paper

Facebook vient d’annoncer la sortie de sa toute nouvelle application mobile baptisée « Paper ».

« Paper », la toute dernière application mobile lancée par Facebook

Paper par Facebook
Paper par Facebook

Le principe est simple : l’agrégateur d’informations permet à ses utilisateurs de consulter, liker, commenter et partager différents types de contenus (articles de journaux, de blogs, images, vidéos…) à partir de son smartphone. Pour ce faire, le mobinaute doit simplement sélectionner ses sujets favoris parmi une liste de thèmes. Facebook sélectionne ensuite des contenus provenant de différentes sources de référence en s’appuyant sur un système alliant algorithmes et sélection humaine. L’usager peut ensuite profiter d’un véritable magazine numérique entièrement personnalisé et sans publicité (du moins pour l’instant !).

Disponible depuis le 3 février sur l’App Store américain, l’application devrait être déployée progressivement dans le reste du monde.

Quel impact pour Facebook ?

asset.f.logo.lgCe produit satellite, premier né du laboratoire « Facebook Creative Labs » confirme l’ambition de Facebook d’orienter sa stratégie vers le mobile. Grâce à son design épuré et à son ergonomie soignée, il se pose d’ores et déjà comme un sérieux concurrent de la très célèbre application Flipboard. Toutefois, cette rivalité ne devrait pas préoccuper la firme californienne puisqu’elle vient d’annoncer d’excellents résultats pour l’année 2013.  Le bénéfice net a en effet atteint 1,5 milliard de dollar sur l’ensemble de l’année.

Certains annonçaient déjà la mort de Facebook, ces chiffres se chargent de prouver le contraire.

Des réseaux sociaux en pleine mutation

Afin de sans cesse se renouveler et de ne pas créer un sentiment de lassitude, les réseaux sociaux ont entamé une phase de profonde mutation. Les nouveaux produits lancés par Facebook au cours de ces dernières années (Messenger, Camera, Poke…) montrent sa volonté d’accentuer sa politique de diversification en s’imposant sur le marché mobile. Cette capacité d’adaptation devrait permettre à l’entreprise américaine de garantir son avenir. Bien que l’application Paper ne soit pas encore monétisée, de la publicité sera diffusée à terme au sein de la nouvelle application de Facebook, comme l’a fait savoir la directrice des opérations et numéro deux du réseau social, Sheryl Sandberg (@sherylsandberg).

C’est encore plus vrai aujourd’hui où le rachat de l’application Whatsapp a été confirmée pour 19 milliards de dollars aujourd’hui.

Réseaux Sociaux - MediaveilleLes réseaux sociaux sont donc bien loin du déclin. C’est pourquoi, jour après jour, les experts spécialistes des médias sociaux de Mediaveille aident les sociétés à mettre en place une stratégie digitale adaptée. Vous souhaitez bénéficier de leur expertise ? Contactez-nous dès à présent.

 

Commentaire(s)

  1. Antoine Référenceur -

    Bon pour le moment Facebook a un peu oublié les utilisateurs d’Android… Wait&See !

    Ce qui est intéressant c’est de voir la politique de diversification. Il est vrai que Facebook doit survivre (des scientifiques ont établis que d’ici quelques années l’audience de Facebook devrait baisser de façon importante), mais pour autant les utilisateurs vont-ils continuer d’utiliser des apps « brandés » Facebook alors que leur souhait est de ne plus être « fichés »? La crainte du bigbrother peut entacher le développement de ces applications.

Ces articles pourraient également vous intéresser