Les investissements publicitaires sur Internet : l’unique segment de croissance

Voici notre retour de la 11ème édition de l’observatoire SRI (Syndicats des Régies Internet)

Logo SRI
Logo SRI

Selon la 11ème édition de l’observatoire SRI qui analyse les investissements réalisés dans le domaine de la publicité sur Internet, le marché français réalise une progression de 3 % par rapport à 2012. Le marché français de la publicité en ligne atteint 2,791 milliards d’euros de chiffre d’affaires net sur l’ensemble de l’année 2013. C’est par ailleurs le seul segment de croissance notable dans le domaine des investissements publicitaires en général (TV, radio, presse…). Malgré cette progression, la part du digital en France ne représente que de 22 % des dépenses publicitaires, un taux relativement faible en comparaison avec les États-Unis (24 %), l’Allemagne (30 %) ou le Royaume-Uni (35 %).

L’observatoire SRI, kézako ?

Créé en 2003 par les principales régies publicitaires du marché (MSN, Orange, Yahoo, AOL et Alice), le laboratoire SRI (acronyme de Syndicat des Régies Internet) a pour objectif d’assurer le développement de la publicité digitale en France.  Aujourd’hui, le SRI est composé de 27 membres. Il travaille sur trois axes : la mesure de l’audience, la mesure des investissements sur le media Internet et la mesure de l’efficacité.

Répartition des investissements de la publicité digitale par levier

Les liens sponsorisés :

L’étude réalisée par l’observatoire de l’e-pub confirme la progression du Search Engine Advertising (SEA) ou liens sponsorisés. En effet, le Search enregistre une croissance de 5 % par rapport à 2012 avec un chiffre d’affaires de 1671 millions d’euros net. Avec 58 % du marché de la publicité digitale, les liens sponsorisés consolident leur première place dans le mix digital. Cette augmentation s’explique notamment par la dynamique des liens sponsorisés sur mobile.

Le display :

En 2013, le marché du display a aussi réalisé une croissance remarquable de 2 % par rapport à 2012 avec un chiffre d’affaires net de 753 millions d’euros. Cela représente 26 % du marché de la publicité en ligne. L’augmentation du marché du display est due en grande partie à la croissance du display vidéo (+ 32 %) et, comme pour le Search, à son déploiement sur mobile.

Les autres leviers :

Les autres leviers de l’e-pub (affiliation, emailing, comparateurs) ont, quant à eux, réalisé une légère augmentation de 0,5 % par rapport à 2012 avec un total de 454 millions d’euros d’investissement. On peut noter la progression de 1 % de l’affiliation  et des comparateurs pour chaque levier. Par ailleurs, l’emailing a enregistré un recul de 1 % par rapport à 2012.

Pour en savoir davantage sur les actions à mettre en place afin de réaliser une opération de webmarketing (Search, Display, affiliation, emailing…), n’hésitez pas à vous tourner vers les experts en webmarketing de l’agence digitale Mediaveille.

L’infographie du 11ème Observatoire de l’e-pub

    Infographie - 11ème Observatoire de l'e-pub
Infographie – 11ème Observatoire de l’e-pub

 

 

Ces articles pourraient également vous intéresser