7ème rapport de transparence de Google : hausse des demandes de retrait de contenus

Google vient de diffuser son 7ème rapport de transparence. Cette mise à jour en date du 26 avril 2013 met en exergue une nouvelle hausse de suppression de contenus par les gouvernements.

Ce rapport de transparence recense 3 types de statistiques :

  • L’historique du trafic et le trafic en temps réel relatif à ses différents services dans le monde
  • La publication du nombre de requêtes gouvernementales ou des ayant-droits dont l’objectif est la suppression de contenus
  • Le nombre de demandes de renseignements sur les utilisateurs des services Google provenant des autorités administratives ou des tribunaux

Google nous informe de cette hausse de demandes de retrait de contenu en toute transparence et ajoute que : « le périmètre des tentatives du gouvernement pour censurer le contenu des services Google a augmenté ». Google n’a jamais enregistré un nombre de demandes de retrait de contenus aussi élevé par autant de pays jusqu’à aujourd’hui. En effet, le moteur de recherche a reçu 2 285 requêtes relatives à 24 179 contenus (en hausse de 26% par rapport au 1er semestre 2012).

Les statistiques mondiales révèlent que les informations à portée diffamatoire représentent le motif majeur des demandes de suppression. Suivent ensuite la confidentialité et la sécurité ainsi que le droit électoral.

Sur le semestre, les données françaises de Google relèvent une seule « demande du responsable d’une autorité administrative régionale pour supprimer un post de blog qui critiquait des aspects de sa carrière juridique. » Cette demande a été rejetée par le moteur de recherche.

26/04/2013

Ces articles pourraient également vous intéresser